M6 monétise ses pages 404

Lorsque vous naviguez sur le web et que vous cliquez sur un lien pointant sur une page n’existant pas ou plus, vous avez l’honneur d’atterrir sur une page d’erreur bien connue; la 404. C’est une page générique, mais elle peut être remplacée par une page spécialement conçue à cet effet (exemple: la page d’erreur sur Quietglover est la liste des tags du blog).

Partant de ce principe de customisation des pages d’erreur, certains n’ont pas hésité à en tirer profit.Et c’est le cas de M6.fr, qui rentabilise sa bande passante, et ce, à 100%… Admirez donc le beau sapin de noël:

La 404, ça paye

Il faut noter que le dispositif est de toute beauté, 3 annonceurs sur une page 404, pas quali du tout cette affaire!

Je critique, je critique mais finalement, sur une page 404, il y a tellement rien que l’un des seuls échappatoire possible reste de cliquer sur l’une des e-pub.

Dès que j’ai vu cette page 404 , j’ai été faire un petit état des lieux auprès de quelques acteurs du web français.

Yahoo! ne se dérange pas pour placer son pavé:

Yahoo 404

Msn et Le Monde ne communiquent pas sur leur 404.
Msn: 404

Le monde 404

Cette pratique n’est donc pas systématique, heureusement car une telle politique pourrait avoir un impact sur la confiance annonceur/supports. Un annonceur qui achète une présence sur une rubrique particulière et qui se retrouve sur la 404, ça me semble plutôt moyen.

Fort heureusement je ne pense pas que les volumes soient conséquents sur les pages 404, et dans ce cas ça reste acceptable.

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0