Publicité comparative: Leclerc cherche…

Comme moi, vous avez peut être eu l’occasion de voir la dernière publicité comparative pour E.Leclerc, où le distributeur affirme qu’il est le moins cher, et ce, en prenant un exemple parlant: Les flans.

Tous y passent. la marque nationale (Flamby) La marque de distributeur (Déliflan) et le premier prix. Là ou c’est intéressant, c’est que E.Leclerc n’hésite pas à nommer ses concurrents, ce qui est totalement légal tant que la comparaison a été réalisée honnêtement:

depuis 1991 [...]

La publicité comparative est autorisée si elle n’est pas trompeuse ou de nature à induire en erreur, si la comparaison porte sur des biens ou services répondant aux mêmes besoins ou ayant le même objectif et si elle est une comparaison objective des deux produits.(source: lexinter)

Il faut dire que la loi étant quelque peu contraignante, nous ne sommes pas habitués à voir de telles publicité à la télévision. Des contraintes qui n’ont cependant pas empêchées l’agence Australie de créer ce message que je trouve provocateur à souhait, promouvant le site -d’ailleurs très controversé- quiestlemoinscher.com.

Pour le plaisir des yeux et des oreilles, voici le spot en question.

Alors, aviez vous aussi remarqué ce spot?

(notez qu’il n’est question de prix que sur le site dédié)

Agence: Australie (agence)
Publication: novembre 2008

16 comments on “Publicité comparative: Leclerc cherche…
  1. 1/ la loi interdit de comparer les choses qui ne peuvent être comparables, c-a-d qu’un flan leclerc n’a pas les mêmes ingrédients qu’un flan auchan = hors la loi
    2/ Leclerc utilise les flans au caramel pour faire croire que c’est sur l’ensemble de son offre = mensongé
    3/ Leclerc a négocié à mort avec Nestlé le prix du flanby le plus bas de France = opportuniste
    Au final, encore un beau coup de pub où les consommateurs sont pris pour des moutons : bravo Leclerc. La réthorique publiciatire n’en reste pas moins implacable.
    Tout cela ajoute à la confusion des consos.

  2. je trouve que c’est un super coup de pub et que cette fois ci c’est le consommateur qui peut en profiter.
    Et en fait ptet qu’ils ont pas négocié les prix, ils ont ptet tout simplement baissé leurs marges :))

  3. Dans le monde de la distribution, tout le monde sait que Leclerc est beaucoup moins cher que toutes les autres enseignes généralistes (avec le hard, c’est plus compliqué).C’est leur axe de différenciation et ils communiquent dessus. Quoi de plus naturel!

  4. Je trouve cette pub vraiment insolente envers les autres enseignes. Normal qu’il compare sur des flans surtout que ces flans la ne sont pas en vente dans les autres magasins.
    C’est vraiment pauvre de leur part et vraiment prendre encore des gens pour des cons pour allez faire des courses labas.
    Bravo aux consommateurs !!!!!
    lol

  5. @RaDe :)

    @ polinoux

    J’avoue que ça n’aide pas forcement le consommateur à s’y retrouver. Bonne remarque aussi concernant la comparaison entre les flans de marques différentes…

    @Fredouille

    C’est fort possible. Le principe de la grande distribution repose en partie sur le cumul de marges minuscules

    @pasmal

    L’axe en lui même est effectivement un classique de e.Leclerc, mais c’est du bon quand même!

    @dovicmoi

    Il serait en effet intéréssant que quelqu’un se penche plus profondément sur la méthode de comparaison utilisées, mais au final, on peut supposer que les autres distributeurs contre attaqueront, en faisant appel à la loi (si ils sont mauvais) ou à la publicité (si ils sont bons!)

  6. La CLCV, association de consommateur s’est penchée sur cette pub et sur le comparateur de prix cité à la fin du spot Quiestlemoinscher.com.
    J’ai trouvé cette info à la Une de leur site http://www.lepointsurlatable.fr
    Je cite : “Les centres Leclerc lancent de nouveau un pavé dans la mare … Une campagne qui a au moins le mérite de jouer le jeu de la publicité comparative et d’aiguillonner la concurrence…
    Cependant, la démonstration n’est pas absolument convaincante sur le fond… « Qui est le moins cher ? », sur ce site, le nombre de références alimentaires…est loin d’être exhaustif…
    On notera au passage que le fameux Flanby, pourtant mis en avant dans la publicité télé, est absent dudit comparateur !… Les consommateurs seront sans doute également déçus de n’avoir accès qu’à des comparaisons globales sans savoir ce qui se passe concrètement à côté de chez eux…
    Reconnaissons cependant que ce type d’initiative, qui devrait entraîner une riposte des autres géants de la distribution, pourrait au final permettre une baisse des prix.”

  7. @nany

    Merci pour cette contribution, c’est effectivement bizarre qu’aucune mention du Flamby ne soit faite sur le site en question. Du moins, c’est le cas actuellement car j’ai le souvenir d’avoir vu les prix des différents flans sur une page de ce site…

    De toutes manières il est claire que le but de cette pub est de faire parler de l’enseigne tout en rappelant son positionnement au consommateur…

  8. cette pub m’a choqué, au moment où je l’ai vu je me suis dis “ils veulent faire parler d’eux en bousculant les concurrents, ils vont s’en prendre plein la tête !”

  9. en ce qui concerne la pub “leclerc” celle qui passe sur les ondes radio

    avec ce “philipe” qui parle ;;il m’énerve !!! et sa femme c’est pareil !!!
    il me fait penser à un “petit gros” qui “consomme” et les produits qu’il vente ne sont pas très diététique!!!
    raz le bol de la ” surconsommation de produits INUTILES
    mais moi je ne suis pas dupe!!!!

  10. @polinoux :
    le produit est identique (flamby) et la comparaison se fait donc sur un critère pertinent et vérifiable : le prix. Au regard de la loi ils auraient du mettre de dates de période étudiée, des stocks bref la base de leur étude quantitative.
    ce qui la rend vaguement légale contrairement à la publicité sur les médicaments.

    Si vous n’aimez pas la publicité c’est tout simplement que vous n’êtes pas dans la cible, qu’ils disaient. Vous, moi on sait que la grande distribution n’est pas la pour faire oeuvre de charité mais du business (et tant mieux)donc on n’est pas dans la cible. Ils ont négocié un prix ultra limite et se rattraperons sur le reste. Mais de la à essayer de faire prendre des vessies pour des lanternes… nous faire croire que TOUT est moins cher… Le consommateur n’est pas <strike>totalement</strike> idiot et il sait qu’une publicité comparative faite sur un seul produit n’est pas représentative. Est ce que l’agence Australie essaye de nous induire en erreur à ce niveau là…On en entendra surement parler sous peu.cf Challenges : http://tinyurl.com/aoooyh

    N’oublions pas que Carrefour était à la base un discounter et le comparatif de prix LSA le demontrait premier sur les MDD (il faudrait actualiser les données pour cette année)

    @ Fredouille :
    si tu ne manges que des flamby tu vas en profiter :-/ faut il encore que ton supermarché soit dans la moyenne basse de la fourchettte…

    Effectivement le message commercial est percutant à souhait

    mais on va pas <u>en faire un flan </u>

  11. Bizarre quand ils parlent de marque de discounter ALDI et autre … Ils ne montrent pas des produits Aldi mais la marque Eco + … Qui est une marque Leclerc ..

Comments are closed.