WWF sort ses pandas à Lyon

Il semblerait qu’en plus d’aider la nature, WWF œuvrerait pour le recyclage puisque l’ONG a ressorti ce week-end ses 1600 pandas sur la place des Terreaux, à Lyon. Des pandas initialement dévoilés à Paris, au mois de juillet dernier afin d’alarmer les français sur la proche disparition du panda, symbole de WWF.

WWF Pandas à Lyon

Aussi impressionnant que touchant, ce dispositif n’est donc qu’une réplique de l’opé parisienne, comme en témoigne notamment ce panneau, camouflé à la va vite. Rien de grave me direz-vous, mais c’est tout de même dommage de n’avoir pu décliner le visuel pour la ville de Lyon, accueillant je l’espère et l’imagine, gracieusement le dispositif.

WWF Pandas à Lyon
WWF Pandas à Lyon
WWF Pandas à Lyon
WWF Pandas à Lyon
WWF Pandas à Lyon
WWF Pandas à Lyon

A noter qu’il était possible durant l’opé de faire une B.A., en achetant l’un de ces Pandas pour la somme non négligeable, il faut tout de même l’avouer, de 50€.

Crédit photos: Quentin Boutignon
Déroulement Samedi 28 mars

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook2
12 comments on “WWF sort ses pandas à Lyon
  1. Présent sur Lyon le jour de l’opé, faut avouer tout de même que cela reste sympathique à regarder.

    Du vrai recyclage, car plus que Paris, cette opé a été à Bordeaux, Grenoble…

    Et sera faîtes dans la semaine qui vient à Nantes, Rennes…etc…

    Bref, une véritable tournée des 1600 pandas. J’ai parlé à la correspondante WWF France qui était présente à Lyon pour l’opé, et le fait de vendre les pandas est lié au fait qu’ils ont servis de ballons de football à Grenoble. Ils en ont donc refait, avec un supplément de 300 exemplaires. Les gens ont demandés à les acheter d’eux-même, et dès 10h WWF Lyon a donc décidé de les fixer au prix de revient + 3euros. Magnifique opération car c’est 230 exemplaires qui ont été vendus.

    Voilà pour les précisions recueillis auprès de WWF France, et WWF Lyon :).

    La bonne humeur était de rigueur sur les lieux, et l’opération éffectuée n’était pas destinée à la vocation d’acte commercial. Moi j’approuve le fait que de grosses opération marketing se délocalisent enfin :).

  2. @Clément : En fait, les 1600 pandas n’étaient pas surveillés aussi bien que pour l’opé de Lyon, du coup les gens se sont amusés à taper dedans et à s’en faire des ballons de football. 🙂

    L’intelligence même 😉

  3. C’est très sale même…

    Mais au moins, c’est bon de le savoir. La prochaine fois, ils pourront envisager une opé encore plus ambitieuse.
    Genre quand tu tapes dans un panda, une alarme retentit et des lions en plastique viennent te manger.

    (Oui je sais, ma créativité est au plus bas)

  4. C’est très sale même…

    Mais au moins, c’est bon de le savoir. La prochaine fois, ils pourront envisager une opé encore plus ambitieuse.
    Genre quand tu tapes dans un panda, une alarme retentit et des lions en plastique viennent te manger.

    (Oui je sais, ma créativité est au plus bas)

Comments are closed.