Brother : 90 A3 dans un 4×3 ?

Le fabricant d’imprimantes Brother à communiqué ce mois de septembre via un 4×3 composé de 90 feuilles au format A3, qui avaient la particularité d’avoir été imprimées grâce au modèle dont elles ont assuré la promotion.

D’après mes informations initiales (voir sources), les feuilles étaient attachées au 4×3, préalablement recouvert d’un panneau de liège, via un simple système de punaises. Le principe est sympa comme tout, la confiance témoignée par l’annonceur envers son produit est à mon avis forte et porteuse. Une question me taraude tout de même l’esprit. Comment fait-on pour rentrer 7 fois 13 feuilles A3 (29,7×42 centimètres soit un total de 294×386 centimètres) dans un 4×3 et ce, sans qu’il y ait de marge ?

J’ai pendant de longues minutes essayé de trouver les dimensions exactes de la surface visible d’un 4×3. C’est bête mais mon constat m’avait totalement plongé dans le doute. Tellement que je suis allé vérifier de moi-même la taille du 4×3 de l’opération. Good news, je ne suis pas fou, la surface visible était bien de 400 centimètres par 300.

J’en reviens donc à ma question précédente. Comment rentrer 90 (en fait, il y en a 91 pour être précis) A3 dans 12 m² ? Réponse : on réinvente le format A3, et on le transforme en 30,8×42,9 cm (vs 29,7×42 pour le format A3), ce qui fait bien rentrer les feuilles dans le 4×3 (le calcul donne environ 400,4×300,3 cm).

Mesure A3C’est peu clair, mais ce lambeau de papier correspond à la hauteur des fameux A3 customisés, 42,9 cm.

Là où je me pose une deuxième question, c’est sur la véracité du principe de l’opé, à savoir “un 4×3 d’un genre un peu particulier, puisqu’il est composé de 90 feuilles A3, imprimées grâce au nouveau modèle de la marque” (source). Le manuel (P30) du modèle explique en effet que seuls les formats A3, A4, A5, 10×15 cm, Ledger, Letter et Legal peuvent êtres utilisés sur l’imprimante. Aucun de ces formats ne correspond aux dimensions relevées sur place. Il est cependant possible que l’imprimante mise en avant puisse imprimer des formats un peu plus grands, chose que je ne saurai ni affirmer ni infirmer.

Bref. Toutes ces considérations ne relèvent que du détail, et n’altèrent en rien le message initial et l’idée qui ont dû êtres adaptées aux contraintes imposées par le support.

Concernant la vie du dispositif, elle fût plus que courte si l’on en croit le témoignage d’un riverain que j’ai pu recueillir sur place, et qui m’a indiqué en substance “ils se sont donnés beaucoup de mal pour pas grand chose, puisqu’en quelques heures de nombreuses feuilles avaient disparu”. D’après cette même personne, l’installation s’est déroulée la semaine dernière. Voici ce que j’ai découvert en me rendant sur place, le 21 septembre au soir, dernier jour du dispositif  :

Brother 4x3 Paris

Clairement moins glamour que ce qui est présenté dans la vidéo, et c’est bien dommage qu’une bonne idée ait été si peu respectée par les passants. Pour terminer si vous avez des informations permettant d’éclairer et de compléter cet article, les commentaires sont là pour ça.

Agence : Grey Paris
Déroulement : septembre 2009
Sources : Marketing-Alternatif + Emarketing

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0
4 comments on “Brother : 90 A3 dans un 4×3 ?
  1. même si le concept m’a paru sympa au départ je ne vois pas l’intérêt de cette campagne. comment peut- on “traduire” le message à faire passer : “avec cette imprimante, les impressions ont la qualité d’une affiche de pub o-O?”ou… “on peut imprimer au moins 90 pages avec ?”
    je ne sais pas pourquoi mais cette opération me fait penser à celle de kenzo pour promouvoir flower, où les passants pouvaient garder des coquelicots en souvenir. sauf que dans le cas de brother tout ce qu’ils ont eu c’est des feuilles imprimées 🙂

Comments are closed.