Nouilles Aéroportées

Bien qu’il s’agisse véritablement de nouilles, ces dernières n’ont pas été parachutées d’un avion, mais se sont ont été lancées d’une grue de 45 mètres de hauteur, dans la ville anglaise de Portsmouth.

golden-wonder-noodle-drop-pr-stunt-cow-pr-2David Parry/ PA

Le lancement de cette gamme de nouilles de la marque, apparemment bien aimée outre-manche, Golden Wonder, s’est donc fait au sens premier du terme, ce qui a engendré sur place une frénésie parmi les 300 personnes sélectionnées, légitime du reste, puisque 1000£ étaient à trouver dans l’un des pots parachutés. Sur le papier (et en photo) le principe est très sympathique, l’opé en elle même n’est malheureusement pas aussi impressionnante qu’elle aurait pu l’être, ainsi que vous pouvez le constater via la vidéo ci-dessous :

Et c’est bien dommage car il faut avouer que cette photo, et les quelques autres, ont tout pour permettre une bonne couverture presse de l’évènement (comme c’est le cas sur MSN uk par exemple).

golden-wonder-noodle-drop-pr-stunt-cow-pr-1David Parry/ PA

Plus globalement, s’il y a bien un concept qui semble fonctionner en ce moment (en plus du parachutage, en témoignent les opés Libresse et Conforama), c’est celui de faire se jeter les uns sur les autres des participants, comme lors de la toute récente opération EasyJet, vue à la Défense fin septembre 2009. D’un point de vue pratique, le principe est le même que celui d’un jeu concours où les concurrents ne se voient jamais, sauf que symboliquement, faire des pieds et des mains pour gagner un voyage ou une somme d’argent -des dotations certes non négligeables- tend à mon humble avis vers le malsain (et cela se voit vraiment dans l’opé EasyJet) même si la participation semble être au rendez-vous et qu’au final, tout se déroule dans la bonne humeur.

Agence : Cow PR
Déroulement : 27 septembre 2009
Source : Cowtimes

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0
7 comments on “Nouilles Aéroportées
  1. dans l’opé Easyjet (que je ne connaissais pas, merci pour la découverte), le consommateur est transformé en bétail humanivore : casse la gueule à ton prochain et tu pourras consommer gratos, au moins une fois, pour du lowcost. c’est consternant.
    le consommateur, nouveau guerrier dans la rue

  2. Je pense que ta remarque concerne un sujet beaucoup plus vaste que les simples opérations marketing. Ça me fait penser personnellement au nombre impressionnant d’émissions de Télé Réalité, où pour une gloire illusoire, tous sont prêts à se battre, à marcher sur le voisin, tout en se faisant ridiculiser.

    Après, tout le monde est libre de ses choix, et ceux qui participent aux opérations savent où ils vont. Et il n’y a peut-être pas besoin de se prendre tant que ça la tête.

    Après tout, ces opérations sont comme un jeu concours dans un supermarché, ou comme le loto. Ca se tente, ça ne prête pas à conséquence, et dans le meilleur des cas, c’est toujours ça de gagné… même si je pense aussi que le climat de crise ne doit pas arranger le truc, érodant l’éventuelle réticence de certaines personnes à participer…

  3. @Camille: J’aime beaucoup les termes que tu utilises pour qualifier la campagne. Bétail humanivore et consternant sont en effet – me semble-t-il – appropriés. Mais comme le dit bien l’ami Publigeekaire: Tout le monde est libre de choisir, et surtout il n’y a pas de raison de se prendre la tête. J’aime bien creuser un peu plus loin que ce que l’on se plaît à nous montrer ! De ce fait, je suis certain que ces comportements pourraient faire l’objet d’une étude plus poussée qui s’avèrerait certainement intéressante.

  4. Bonjour, pour être allé à l’opération EASYJET, je pense que les qualificatifs, ne sont pas très bien appropriés ! “le consommateur est transformé en bétail humanivore : casse la gueule à ton prochain et tu pourras consommer gratos”. Moi j’y étais et vous ? (et en aucun cas j’étais un mouton. J’y allais parce que je voulais tenter ma chance moi aussi et je rejoins donc pubigeekaire sur le fait de tenter)

    Pour ma part, j’ai trouvé cette opération plutôt bon enfant et plutôt bien vu ! Je n’ai pas vu de “bagarre générale” juste un peu de bousculade, mais pas plus que lors d’un jeté d’échantillons au tour de France ! Ou un simple échantillonnage dans la rue. Alors pour une fois qu’une jolie opération de communication, amusante, bon enfant, se déroule en France et à Paris on va pas s’en plaindre !

  5. @antho: Génial d’avoir l’avis d’un participant ! On est clairement pas là pour taper sur les opé originales, loin de là. Pour ma part je suis aussi d’accord avec le Publigeekaire, mais je persiste sur le fait que les qualificatifs sont justes, si l’on considère l’opé avec du recul et un regard critique. Si j’avais pu gagner un billet d’avion ou 1000£ je n’aurai pas (trop) hésité moi non plus, on sait jamais !

    @ParisComLight: en 2009 en tout cas, car on est déjà à 3 opés de ce genre, relayées sur QG du moins 🙂

Comments are closed.