The wine reward

guerrilla-marketing-sumac-ridge-diary-vancouver-2

David Wicken a perdu son journal intime à Vancouver le 14 octobre dernier. David Wicken a voulu utiliser Twitter pour centraliser les recherches de cet objet lui étant cher. David Wicken a – pour signaler cette perte – placé des affiches photocopiées dans Vancouver. David Wicken incarne une marque, l’entreprise viticole Sumac Ridge.

guerrilla-marketing-sumac-ridge-diary-vancouver-1

David n’avait bien évidemment pas perdu son journal intime, mais l’a bel et bien fait croire aux habitants de Vancouver et à ses followers Twitter. Même si le David en question n’existe pas vraiment, l’histoire se tient.

Quelques jours après son appel à l’aide, ce n’est pas d’un journal dont il était question, mais de 2 000 exemplaires disséminés dans la ville de telle sorte qu’il était facile de tomber dessus. Dans ces carnets, une incitation à tweeter David pour recevoir le reward, mais surtout un contenu mettant en avant les produits de la marque et son univers de la meilleur façon qui soit.

guerrilla-marketing-sumac-ridge-diary-vancouver-3

J’aime beaucoup l’opé car elle colle parfaitement au concept de guerrilla, souvent utilisé à tort pour décrire les opés street en général. Ici on est au contraire clairement dedans. Seul problème : tromper les âmes charitables peut s’avouer risqué dans certains cas.

Une habitante de Vancouver ayant trouvé le carnet a en effet déclaré au Globe and Mail “That’s so uncool”, notamment du fait qu’elle était vraiment triste pour David Wicken lors de son exposition aux affiches photocopiées. Mis à part ce type de réaction, la campagne a su séduire les twitter users, ainsi qu’en témoignent par exemple les tweets de Jermat, Stephen ou Kyle même si globalement les messages rapportant la trouvaille sont relativement neutres.

Agence : Bos
Déroulement : octobre 2009
Sources : The globe and mail + Photos

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0
4 comments on “The wine reward
  1. Dommage, j’ai l’impression qu’ils ne disent pas combien de carnets ont été retrouvés et combien de personnes l’ont twitté… C’eut été intéressant pour connaître le degré de mobilisation et d’altruisme des amis canadiens.

Comments are closed.