Back from Lisboa

QG est de retour après quelques jours très agréables passés à Lisbonne où j’ai essayé – en plus de profiter – de trouver des opés sur mon chemin. Malheureusement je n’ai pas eu la chance de voir les emo ponto ni le dispositif Fnac/Marilyn Monroe, mais j’ai tout de même capturé pour vous trois réalisations qui ont attiré mon attention. Je vous les propose dans leur ordre de trouvaille, si je puis dire :

La première opé est apparue dès ma sortie de l’avion, dans plusieurs endroits de l’aéroport de Lisbonne. Elle consistait en une extension en lierre (réel ou pas, je n’ai pu en savoir plus) du billboard de la banque Espirito Santo dont le claim traduit était : Savoir faire fructifier (en portugais cela fonctionne mieux puisque crescer veut dire grandir). Très honnêtement le dispositif n’a rien d’incroyable mais le détail fait clairement la différence et suffisait pour attirer l’attention des usagers de l’aéroport. Bien vu.

espirito-santo-private-banking-ivy-billboard-1

La deuxième campagne à attirer mon œil autant que celui des Lisboètes est celle réalisée pour les sous-vêtements masculins Unno. Une marque qui a misé sur le faux éclat de vitre, style Wonderbra, causé par le calibre de l’organe du mannequin. Je ne suis pas fan du tout, la forme passe au dessus du fond (très au dessus) puisqu’il s’agissait ici de faire la promotion d’un caleçon sans coutures…

unno-lisboa-underwear-broken-adshell-1

Le troisième dispositif, mon préféré car totalement intégré, est un covering d’un mur des toilettes du musée du design et de la mode de Lisbonne (Mude) par le fabriquant portugais de papier toilette Renova, celui-là même qui commercialise les rouleaux de couleurs (Que l’on a vu communiquer à Paris, sur un mur aussi). Mariage gagnant à mon avis.

renova-toilet-paper-mude-lisboa-1

QG reprend un rythme de publication normal dès aujourd’hui, content de vous revoir et bonne année 2010 !

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0
2 comments on “Back from Lisboa

Comments are closed.