vitaminwater : Ski shelter

vitaminwater, sponsor officiel des JO de Vancouver, en général cité – en tout cas j’utilise cet exemple assez fréquemment – comme un annonceur œuvrant quasi exclusivement en PR s’offre une visibilité évènementielle, bien qu’un peu timide, dans la ville hôte des jeux. Visible Robson street, cet  Abribus transformé en télésiège n’est pas sans rappeler ce dispositif pour l’Alberta, même si ma préférence va à celui de vitaminwater, qui est clairement moins forcé et réalisé plus finement.

Agence : Brokaw (site), Cleveland
Déroulement : février 2010
Sources : Jedblogk + Brandfreak + Brokaw

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0
9 comments on “vitaminwater : Ski shelter
  1. C’est vrai que tout le monde l’a posté !
    Je suis surpris que tu n’aies pas relevé l’antinomie entre le snowboarder sur l’affiche et la présence de skis sur l’ambient.

  2. Je pense que rajouter en fond un panorama montagneux, avec le nom de la marque, aurait été encore plus percutant pour cette OP. ça aurait poussé les gens à prendre des “photos montage” et aurait ainsi propulsé la marque directement sur leurs téléphones…

  3. @mric: Comme pour l’opé de l’alberta… je suis d’accord sur l’invitation à se prendre en photo, mais je trouve l’opé vitamin légère (mais suffisante) et je suis plutôt pour le fait de ne rien y ajouter

    @Pierre: Je n’avais pas vu, mais clairement cela ne me gène pas du tout ! Ski et Snow, peu importe ici puisque le but est de faire une référence aux jeux, no more. Si ?

  4. @ Pierre… si tu regardes bien… il s’agit d’un skieur. Regarde bien le planté du bâton qui va arriver sur le bras gauche soulevé!
    De plus, pour les détails techniques en snow tu n’es pas équilibré ainsi, tes genoux ne sont pas l’un contre l’autre… surtout en profonde.
    Bref, nous avons bien un skieur sur l’affiche.

    Quand à l’opé.. c’est toujours sympa à voir… le concept a déjà été certes souvent utilisé, mais c’est sympa.
    Ce qui est dommage, c’est qu’il n’est pas plus joué sur le côté ‘Top topical’ et les J.O.
    Car, nous ne sommes pas dans l’univers de la compétitions… et plus dans un état d’esprit de liberté absolu.
    Par conséquent, je trouve cela dommage, car ce dispositif aurait pu être mis en place n’importe où dans le monde, par n’importe quelle marque en affinité avec les sports de montagne… Alors que sur les JO seul V.Water pouvait prendre la parole de manière légitime!

  5. Côté ski.. je peux me permettre de chambrer mon cher Cédric Rainotte…. car je suis toujours devant lui sur les pistes! :p
    Concernant l’analyse je suis un passionné depuis toujours et ancien pratiquant de Snowboard (dans les piquets)… revenu maintenant au ski!

    Pour l’analyse… bah… juste dommage j’aurais envie de dire!

    Une idée qui n’est pas poussé jusqu’au bout du truc!!!

  6. @Thibaut: Autant pour moi, je dois m’avouer vaincu ! J’ai fait un amalgame avec le partenariat passé entre la marque et le snowboarder canadien Michael Lambert (il faut d’ailleurs que je corrige mon post…).
    Si il se remet à neiger, on pourra peut être apprécier ta godille dans les rues de Paris 😀

    @Clément: Si il s’était avéré que l’affiche représentait un snowboarder, ça n’aurait pas été si choquant en effet.

  7. @joelapompe: Complètement, je t’avoue que je le souligne quand une opé a déjà été réalisée, mais pour moi, un déjà vu proposé à une audience vierge ne me pose pas de problème. Créativement parlant c’est certain que faire dans l’inédit est plus valorisant.

Comments are closed.