Street chocolate

Le célèbre chocolatier belge Leonidas a complété sa campagne d’affichage classique avec 5 abribus distribuant des œufs de Pâques. Les abribus en question étaient visibles à Anvers, Liège et Bruxelles et révélaient – lorsqu’ils étaient vidés par les passants – le visuel de la campagne. Un dispositif à la mécanique efficace qui a le mérite de créer un lien entre la campagne et le produit mis en avant.

Agence : Tayo
Déroulement : 23-29 mars 2010
Sources : Blissblog + CP (pdf)

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook22
8 comments on “Street chocolate
  1. @Cd: Pas bête le coup du soleil… j’imagine que Decaux a pensé à mettre un filtre. Enfin tu me diras il ne doit pas faire non plus très chaud en Belgique en ce moment.

  2. Tiens, je l’attendais cet article…
    Pour ce qui est de telles opés en France, je pense qu’elles sont peu envisageables un peu à l’image des boissons à volonté au Mc Do. Aux Etats-Unis ça marche et les consommateurs respectent le process… Vas faire ça en France, c’est toute une famille qui boit sur un gobelet (oui c’est assez véloce mais je le pense bien sincèrement, ensuite on a pas les mêmes pbs en France c’est certain).

  3. La petite trappe à hauteur de chien c’est sympa… Il peux tenter d’attraper un chocolat, si il échoue il en a quand même foutu partout. Si il est moins intelligent que ça, il pisse carrément dessus 🙂 D’ailleurs si la jeunesse belge est aussi maligne que la jeunesse française un soir d’ébriété, elle pourrait se charger elle-même d’arroser le tout !
    Bref c’est peut-être mon côté parano, mais ça fait tout un tas de raisons qui m’aurait retenu de choper un oeuf, si confronté à ce dispositif !
    Dans le fond c’est une opé qui est vraiment sympa et originale, mais ça m’étonnes que Leonidas aie accepté, sachant tous les risques de transmission de microbes et maladies (+procès à la clé?), et plus simplement de goût altéré, inhérents à un éventuel accident urinaire ou autre !

  4. Moi (sorry pour l’autopromo Clement), jpropose un peu la même chose, sans le risque du soleil, avec un peu d’éthique et de bon sens, et au café, sans énervement 🙂
    Pas de boulémisme, ni toutou aussi

Comments are closed.