Nike : Les rois de l’ambush

S’il y a bien un sponsor qui sort gagnant de la coupe du monde, c’est Nike. La phrase n’est peut-être pas choquante pour tous tellement l’équipementier est présent sur le terrain, comme ailleurs. Entre film de folie, sculpture géante et maintenant billboard interactif tout aussi géant lui aussi, la marque américaine est partout. Une phrase ne choquant peut être pas donc, mais qui devrait. Oui, parce que  Nike n’est pas sponsor officiel de la Coupe du Monde FIFA, mais se trouve être en revanche excellent dès qu’il s’agit d’embrasser une stratégie d’ambush à grande échelle.

On sait désormais que s’essayer à des opérations à l’intérieur des stades peut s’avouer très efficace en terme de visibilité, mais pour cela il faut compter sur les pratiques musclées de la FIFA pour que le scandale joue en la faveur des opérations en question. Effectivement, et comme dans d’autres évènements tels que les Jeux Olympiques, l’ambush marketing – le fait de profiter de la visibilité d’un évènement sans en être sponsor officiel – est sévèrement réprimandé en Afrique du Sud. La technique pour éviter de se faire épingler – cela peut nécessiter un peu plus de budget – est de communiquer encore plus en marge de l’évènement, et ça, Nike le fait.

Tellement bien même, que le bruit online autour de la marque dépasserait, selon Nielsen, de loin celui des sponsors officiels, et à mon humble avis, je ne pense pas que c’était le futur que souhait voir écrit Adidas.

Nike LCD Johannesbourg

Bref. Tout ceci pour introduire la dernière réalisation du géant américain, qui permet via Twitter ou une application Facebook dédiée d’écrire un message associé à un joueur sponsorisé par Nike, et peut-être de le voir diffusé sur l’écran LED de 44 par 42 mètres, trônant dans le centre de Johannesburg. Du social et de l’outdoor donc. Deux terrains sur lesquels la FIFA peut, semble-t-il, difficilement empêcher ses sponsors de se faire couper l’herbe sous le pied.

Déroulement : à partir du 21 juin 2010
Sources : Adivertido + PSFK

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook1
5 comments on “Nike : Les rois de l’ambush
  1. Très intéressant de voir que le fait de ne pas être sponsor d’un événément n’est pas forcément une mauvaise chose. En com, rien ne vaut l’intelligence 🙂

  2. @Brice: Exactement, j’avais vu ça passer chez Adage je pense, tu fais bien ta veille Adidas, so strange :p

    Après, est-ce que cet avantage 25% vs 19% compense le montant du contrat de sponsoring, je ne le connais pas mais ça doit pas être bien optimal.

Comments are closed.