PR Luck

La société américaine Covia Labs faisait lundi dernier une démonstration de son produit Alert & Respond, permettant entre autres de tracer un téléphone à distance via GPS. Pendant que David Kahn, le CEO, montrait sur un écran le positionnement du téléphone porté par l’une de ses collègues sur le trottoir jouxtant leurs bureaux, il fût surpris de le voir brusquement prendre une vitesse élevée. Lorsque la collègue en question revint sans l’iphone, expliquant qu’un voleur à vélo s’en était emparé, ils appelèrent la police et lui indiquèrent la position du voleur en temps réel. Le pauvre n’a pu tenir que 10 minutes avant de se faire interpeller.

Coup de chance ultime ?

Pas pour le voleur en tous les cas, ce dernier étant désormais connu comme le “San Francisco’s unluckiest thief”, mais pour Covia Labs, la situation n’aurait pu être meilleure. Comme on le sait, organiser des évènements PR est une très bonne pratique, mais c’est aussi s’exposer à de gros désagréments en cas d’erreur, Volvo et Audi en ont fait les frais dernièrement. Cependant, quand les choses se passent bien, et qu’en plus un coup du sors vient confirmer l’utilité et l’efficacité de votre produit, que rêver de plus ?

Ce qui est certain, c’est que Covia Labs profite depuis hier de retombées très appréciables sur Internet, et tout ceci sans engager de budget supplémentaire. Tout est si bien orchestré, qu’il est difficile dans cette histoire de ne pas se poser la question du faux voleur.

Extrait des commentaires du CEO de Covia Labs sur l’article du SFGate

Les PR Stunts ont préparé le terrain

Oui, car les PR stunts à répétition qui trouvent dans Internet une caisse de résonance excessivement puissante et bien plus accessible que les médias traditionnels, ont aiguisé les sens des utilisateurs, qui considèrent désormais deux raisons éventuelles avec attention dès qu’une news provenant d’une marques (ou de célébrités, hommes politiques, etc) émerge. Une bonne partie essaie en effet de savoir si c’est un PR Stunt ou non. Ce qu’il y a de bien avec cette situation, c’est qu’elle alimente la conversation, entre ceux qui croient et ceux qui crient au Fake. Ce genre de débat se constate aussi – par exemple – avec les vidéos virales à succès, au sujet desquelles les utilisateurs de Youtube et consorts peuvent se déchirer pendant des jours. Bref, les PR Stunts ont posé de solides bases pour que ces derniers deviennent, par leur simple existence en tant que concept, des déclencheurs d’intérêt ultra-puissants. Et ce, sans pour autant que les marques ne soient à la source d’un réel dispositif. Il leur suffit de semer le doute.

Le doute excite

Finalement, ce qui est délicieux, c’est de ne pas savoir si ce coup est monté ou pas. Pour Covia Labs, il semblerait que tout soit sincère, du moins il n’y a presque pas d’informations jouant en défaveur de la start-up, surtout au vu des commentaires laissés par David Kahn sur SFGate. Le doute excite donc, il génère de la conversation, et plus de véritables PR Stunts il y aura, plus les coups de chance de ce genre bénéficieront d’un fort engouement. Par rebond, les PR Stunt semant le doute avec brio ont de beaux jours devant eux.

Déroulement : 19 juillet
Sources : Tuaw + SFGate

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook1
4 comments on “PR Luck
  1. Effectivement le doute plane… Et c’est ce qui va passionner les enquêteurs en herbe, accélérant encore plus la propagation du message !
    Très beaucoup du sort (ou pas) !!

  2. Je pense que s’il s’agissait d’un fake, alors la société aurait prévu le coup et aurait réalisé une vidéo de la scène en mode caméra amateur ou autre histoire d’alimenter le buzz.
    Or ici, nous n’avons qu’une histoire racontée et des faits avérés. De quoi penser que tout est vrai non ?

  3. @giluzful + @Koboy: je pense aussi que ce n’est pas un Fake, le CEO ne prendrait pas le risque de mentir à ce point. Je suis d’accord sur ton analyse Koboy, mais dans le cadre d’un stunt réalisé directement par la marque, il peut arriver qu’elle ne se repose que sur une déclaration. Comme pour les V et donc rien de filmé.

Comments are closed.