Hello, I’m Claude and I’m French

Souvent en France, on a un peu honte de ce qui sort de nos agences. Franchement, quand on voit les dernières campagnes ridicules pour Mousseline ou Cadum, on se demande si laisser les annonceurs faire leur com’ eux-même ne serait pas mieux. Récemment, en Angleterre, une opé expérientielle sur fond de documentaire ethnologique mené par un Français s’avoue révélatrice. Cette opé serait  en effet la preuve que ces temps-ci, la seule fois où les français ont été bons en pub, c’est quand les Anglais étaient aux manettes. Médisance gratuite et volontaire de ma part, puisque cette géniale opé est signée Publicis Londres pour le compte de Renault. Cocorico.

Probablement jaloux de la performance des campagnes The Fun Theory / Fast Lane de Volkswagen, Renault a diligenté Claude, un acteur jouant le rôle d’un habitant de Menton, pour que ce dernier se rende dans le village anglais de Gisburn et nous démontre la corrélation entre faible nombre de Megane et morosité. Le documentaire, se déroulant sur plusieurs jours, retrace plus précisément les difficultés rencontrées par Claude dans sa volonté d’apporter de la  joie de vivre – et du fun – à Gisburn, en faisant tester  aux habitants plutôt méfiants la dernière Megane. Suivi de près par les caméras, l’acteur alternait entre faits improbables et provocations, et cela donne un film de 11 minutes très agréable à regarder. teaser :

11 minutes, on le sait, c’est beaucoup sur le web, c’est peut-être pour cela que l’expérience ne fait pas beaucoup de bruit du côté des internautes. Côté presse spécialisée, la donne est sensiblement différente même si ce n’est – je trouve – pas à la hauteur du dispositif. Hébergé sur le site de l’opé et sur Youtube, où le compteur n’affiche que 3067 vues à l’heure actuelle, le film  semble  pour l’instant ne pas connaitre de succès auprès du grand public, et ce malgré l’achat média apparemment conséquent outre-Manche. Dommage, mais cela ne nous empêchera pas d’en profiter, car entendre un Anglais assis à côté d’un Français déclarer “You know why this is [Gisburn] better than France ? Because the French don’t live here” cela vaut le détour, alors si vous avez 11 minutes, consacrez-les à Claude :

Comme l’indique justement le DC de Publicis Londres, Tom Ewart, ce type d’experience s’inscrit dans une véritable tendance de création de contenu sortant du cadre publicitaire traditionnel : “The 11-minute film goes beyond advertiser-funded programming, it’s the next generation, playing to the rules of programme-making, not ad-making.”. Une tendance pas désagréable d’ailleurs, puisqu’incarnée par des réussites visuelles et publicitaires telles que celles de Tropicana et autres Dulux

Agence : Publicis, Londres (site | opés)
Déroulement : août 2010
Sources : Campaignlive + Campaign Brief + Ypsilon2 + Contagious + delapubmaispasque

ShareEmail this to someonePin on Pinterest0Share on Reddit0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Share on Facebook0
8 comments on “Hello, I’m Claude and I’m French
  1. J’ai failli commencer le commentaire par un “Hello, I’m Richard…” mais je me suis dis que ça pouvait faire vraiment ringard pour une vanne de vendredi 13.

    Merci de compter delapubmaispasque parmi tes sources 🙂

    Have a nice week-end !

  2. Très bel article.

    De part son format, ce programme pour être associé à la notion de brand content. Je suis soulagé que tu ne l’aies pas fait. Trop de gens associent maladroitement – abusivement – format long et brand content. Ce terme commence à être galvaudé à cause de ce type d’erreurs, je suis donc satisfait que tu ne l’aies pas commise.

    Pourquoi le message me fait-il étrangement penser à ça ?

    “Chez BMW nous fabriquons plus que des voitures, nous créons de la joie”

    J’ai une proposition de réponse : toutes les agences qui ont un budget bagnole se sont fait livrer des stocks de LSD durant la crise.

  3. @Pierre: Je suis d’accord avec toi sur la livraison de LSD. Mais perso, je préfère des créas drogués qui assurent plutôt que des créas bridés que ne font qu’exécuter. Je devrais dire agence plutôt que créa. Mais bon, pas le temps de préciser 🙂

    Brand content ? Huhu.

  4. La mécanique m’a fait sourire, c’est deja cela et d’accord sur le rapprochement BMW (maintenant je ne vois pas BMW faire aussi populo 😉
    Renault createur d’automobile, maintenant de bonheur, demain … ? à oui, de green, enfin vert, euh ECO 2 … (le super4x4 ayant planté il y a quelques mois …).

Comments are closed.