La moule de trottoir

Visant à protéger l’environnement, La David Suzuki Fondation a voulu montrer aux habitants de Vancouver leur potentiel futur, modifié par le réchauffement climatique et la montée des eaux. Empruntant une mécanique plutôt classique pour la cause, c’est par son exécution que le dispositif se détache. Des moules provenant des restaurants de la ville furent en effet utilisées pour simuler les stigmates de la marée sur des poteaux de Vancouver. Joli travail.

Agence : Spring (site | opés)
Déroulement : juillet 2010
Source : I Believe