Le paysage publicitaire télévisuel bientôt boulversé?

Le président Sarkozy a annoncé mardi 8 janvier une possible refonte totale du mode de financement de la télévision publique. Une nouvelle qui réjouit TF1 et M6, et qui touche les Fournisseurs d’acces à internet et les opérateurs de téléphonie mobile.

Le chef de l’Etat a donc déclaré mardi en conférence de presse

“que l’on réfléchisse à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques, qui pourraient être financées par une taxe sur les recettes publicitaires accrues des chaînes privées et par une taxe infinitésimale sur le chiffre d’affaires de nouveaux moyens de communication comme l’accès à internet ou la téléphonie mobile”

Comme indiqué plus haut, TF1 et M6 sortiraient gagnant de cette histoire, victoire que le marché n’a pas hésité de souligner en gonflant les valeurs des deux groupes de 7 à 9% pour la journée du mardi 8.

Mais le problème majeur est finalement la possibilité de taxation du chiffre d’affaires des FAI et des opérateurs de téléphonie mobile.

Le fait de taxer les FAI n’est bien sur pas une idée nouvelle. Le cinéma et autres ayant droits victimes du téléchargement illégal ont milité pour une telle taxe. Une taxe déjà élevé à un maximum de 4,5% du chiffre d’affaires lié à l’audiovisuel.

Une annonce floue du gouvernement puisque les FAI restent encore en haleine quand au montant de cette nouvelle taxe sur leur chiffre d’affaires. On peut craindre qu’une telle modification ne se reporte sur le consommateur de manière inconsidérée.

Nous n’avons plus qu’à attendre pour en savoir plus sur le sujet.

 

via