Resident Evil 5 et le PR stunt qui tourne au délire

Le concept de cette opé est assez marrant. Dans le cadre de la sortie du jeu vidéo Resident Evil 5, l’agence Monument PR a organisé une chasse au trésor membre à Londres, avec comme promesse au vainqueur, un voyage en Afrique.

Chasse au membre car les participants avaient comme but de trouver des bouts de corps disséminés dans la capitale Anglaise. Là ou cela devient légèrement grotesque, c’est quand on apprend que les joueurs ayant découvert des membres devaient les exhiber en plein milieu de Londres, sur le Westminster Bridge, en criant bien fort Kijuju!

“Alert us to your presence by standing on Westminster Bridge, holding the artificial body parts over your head and shouting ‘Kijuju!’. We will be there, watching you, and will approach when you make yourselves known.”

Pr Stunt Resident Evil 5 Londres 12 mars 2009

Encore mieux

Pr Stunt Resident Evil 5 Londres 12 mars 2009

Au delà du fait de faire passer les joueurs pour des fous (cf, la photo ci-dessus) les organisateurs ont eu quelques soucis puisque certains membres factices ont disparu au cours du jeu, flippant. Tellement que si les organisateurs ne retrouvent pas les membres, ils en devront en faire part aux autorités

“If there is no news of them, we will have to inform the police.”

Des autorités d’ailleurs déjà alertées par des passants horrifiés exposés à une opé quelque peu trop décalée, même pour nos voisins Anglais!

Pour terminer, il faut noter que les organisateurs sont toujours à la recherche d’une tête, de torses, d’autres membres et même de foies de poulet, utilisés pour rendre l’opération un peu plus gore qu’elle ne l’était déjà.

Pr Stunt Resident Evil 5 Londres 12 mars 2009

Agence: Monument PR
Déroulement: 12 mars 2009
Sources: Adland, Right Brain, Left Brain, Brand Republic

8 comments on “Resident Evil 5 et le PR stunt qui tourne au délire
  1. Un peu trop trash… ^^
    les gamers ne sont pas sur la même planête que nous… ^^ bon je retourne à mon Mario, c’est moins violent 😉

  2. @foxo : Je peux me tromper, mais à mon avis on est hors du débat des jeux de “gamers”. C’est juste que l’idée est un peu touchy, mais c’est le but, Resident Evil c’est pas un jeu pour les enfants, qui plus est le but d’un stunt PR est d’avoir un max de retombées presses 🙂 Je pense que c’est bien parti !

    @Jack NUMBER : waip, ils n’y sont pas allés de mains mortes!

  3. @Cédric Rainoote : Je suis d’accord avec ta position sur le ciblage inexistant, notamment vis à vis des jeunes publics. Je me suis trop concentré sur le concept et le déroulement des faits dans mon article, j’aurai dû plus insister sur l’inadéquation entre l’opé et le public touché…

  4. C’est clairement un problème de ciblage et, avec un soupçon de créativité, tu pourrais utiliser la même thématique avec un ciblage plus pointu et un moins gros risque de bad buzz.
    Faire des remous, c’est bien. Faire des remous positifs, c’est mieux. 😉

  5. Génial! ^^ On se croirait dans 28 Days Later… Ceci dit, il y a un vrai problème de ciblage. Westminster Bridge est pas franchement un repère à Freaks, c’est même plutôt l’inverse.

    En plus, il faut remarquer que le dernier opus de Resident Evil est beaucoup moins gore que les autres et mise pas mal sur l’action. D’où un autre problème de ciblage…

Comments are closed.