Café culture

The Rocks est un festival australien regroupant plusieurs disciplines (théatre, musique, cuisine, expos). Lors de chaque édition, le festival met à l’honneur, au travers de The Rocks Aroma Festival, les saveurs de différentes marques de café.

Les participants de l’édition 2009 se souviendront certainement de la performance de Grinders Coffee, rappelant d’ailleurs la très récente opération pour Gatorade (ces dispositifs se sont de plus déroulés quasi-simultanément !).

Mona Lisa

Élaborée pour l’ouverture de l’Aroma Festival, cette sculpture fût réalisée grâce aux teintes de milliers de tasses de café (4 couleurs différentes obtenues par l’ajout de plus ou moins de lait).

Un dispositif qui a -semble-t-il- joué son rôle car il a su garantir une couverture média/blogs non négligeable au festival (Ce que vous pouvez constater sur The Telegraph, entre autres) et ravir les 130 000 festivaliers.

Déroulement : 19 juillet 2009
Sources : Paperplane + The Rocks

6 comments on “Café culture
  1. @Clément : à vrai dire j’étais étrangement persuadé que c’était des impressions sur le cul des gobelets…
    Je trouve dommage que leur vidéo soit pas plus rythmée (en accélérant le curseur ça passe tellement mieux).

  2. Décidément ce genre de marketing alternatif marche très bien ! Ceci dit, je trouve dommage d’avoir pris la Joconde comme “modèle”, elle n’apporte pas grand chose par rapport à l’événement ou à la marque.

    @Clément: tu appelles ça une “sculpture”, le terme ne me semble pas convenir mais je t’avoue ne pas avoir mieux lol… tableau peut- être ?

  3. @Clément : @Greg : fresque ?

    @Greg :
    Je ne vois pas ce qu’ils auraient pu faire d’autre : qui dit événement grand public dit forcément représentation connue de tous. Ils jouent peut être aussi sur le fait que c’est un symbole énormément repris (sous paint avec du gras de hamburger…) mais que personne ne l’avait fait avec du café.

Comments are closed.