Les pratiques musclées de Stuff.co.nz

Chers lecteurs, l’heure est grave. Les journalistes sont en danger, et ce, même en Nouvelle Zélande. Le journal Stuff, dont l’actualité brulante est le cheval de bataille, emploie en effet des méthodes assez musclée pour motiver ses équipes, ou du moins pour les punir si elles n’arrivent pas à faire dans le breaking news.

Stuff, des méthodes musclées

Naturellement, l’homme pendu dans le vide n’est pas un journaliste de Stuff, mais un cascadeur n’ayant pas peur du vide 🙂

Une opé impressionante dont le but est de montrer aux néo-zélandais à quel point Stuff prend au sérieux le fait d’être premier sur l’info (cf la baseline : If our team don’t break stories first, there are consequences).

Comme dans le cas de Discovery, la couverture média de cet évènement était garantie, vu que l’annonceur pouvait utiliser son propre support pour relayer l’info. C’est d’ailleurs le cas en home page de stuff.

Stuff.co.nz // Home page

Sources : Stuff via AnaSamways
Déroulement : 6 août 2009

5 comments on “Les pratiques musclées de Stuff.co.nz
  1. Voilà ! Du courage à tous les étages voilà ce qui fait un super coup de pub. 1/ une base line et un positionnement ultra précis et “couillu” 2/ une forme de com’ alternative et spectaculaire 3/ un plan média aussi large que possible. La Sainte Trinité? 😉

  2. Oui ! il se trouve que c’est facile pour eux 😉 c’est sûr. Mais le principe reste un modèle je pense. sans bon plan média ça prend pas…

Comments are closed.