Bayer, en grand

L’ancien quartier général du géant de l’industrie pharmaceutique, Bayer, s’est récemment transformé en une titanesque surface publicitaire digitale.Visibles de loin, les 17 500 mètres carrés de LEDs (soit 5,6 millions d’ampoules…) composant le dispositif distillent des animations impressionnantes, notamment du fait de la taille de la tour située à Leverkusen, en Allemagne.

bayer-media-facade-1

Je ne me rappelle pas avoir vu de dispositifs aussi grands dans le passé, ce qui est certain, c’est qu’en plus de miser sur l’impact dû à l’envergure de ce rideau de LEDs recouvrant tout de même 90% de l’édifice, Bayer n’a pas négligé le contenu qui est assez bluffant, il faut l’admettre. Tellement d’ailleurs, que la marque s’offre là -a minima- une superbe visibilité online.

Réalisation : GKD + Ag4
Déroulement : 28 septembre 2009
Sources : Public Ad + Medienfassade

7 comments on “Bayer, en grand
  1. Intéressant… le moins que l’on puisse dire, c’est que cela suscite la réflexion. Quelques impressions à chaud :

    – Message global : we’re big! Un message qui inonde la cité, une entreprise puissante et dominatrice. Pas sûr que cela entraîne mécaniquement de l’adhésion. “Bayer, en grand”, le titre est parfait !!! 🙂
    – Seul texte présent (enfin, si j’ai bien regardé 😉 ) : Science for a better life. En anglais, ce qui n’est pas anodin. Et à moins que quelqu’un me prouve le contraire, Bayer, ce n’est pas de la science, c’est avant tout du commerce. Quant à l’assertion qui voudrait nous faire croire que cela nous apportera une vie meilleure, euh…
    – Tout ça a un arrière-goût bizarre, où la science serait considérée comme une religion (pas de justification, pas d’argumentation, juste du visuel)
    – Donc peu de mots, mais beaucoup de visuel. Flashy, limite hypnotisant. Du vert, des images de nature, mais une nature techno, remaniée (cohérent avec la vision de Bayer). Une vision quasi mystique, des enfants heureux, à la United Colors. Un peu trop d’angélisme, non ?

    Au final, oui c’est bluffant. Comme un bluf au poker. Soit on se laisse embobiner, soit on passe outre la première impression. Pour moi, ça sera call…

  2. @Yonnel: Super analyse Yonnel ! Je suis d’accord avec le fait que cette opé dresse à Leverkusen une sorte de Totem, mais bon, Bayer est un géant qui n’a pas forcément une bonne image – vue l’industrie dans laquelle il évolue -, et faire un grand coup de la sorte lui assure au moins de la visibilité ainsi qu’un peu d’affect chez les gens, me first.

  3. Ce que j’aime avec les grands groupes industriels c’est qu’ils font fi des paradoxes gros comme eux : projeter des images de nature et des portrait d’enfants via un dispositif tout ce qu’il y a de plus non-humain et anti-écologique (c’est quand même un tricot géant de mailles de fer et un mur de 6 mililons de leds 🙂

    Mais je suis d’accord sur l’effet WOW, on a rarement vu aussi visible!

Comments are closed.