Twilight bites guerrilla

Dans le but de faire la promotion de la saga Twilight écrite par Stephanie Meyer, Hachette Australie a fait appel à US Sydney, agence qui a imaginé un dispositif astucieux utilisant les traces laissées par les morsures de vampire pour communiquer. Des stickers furent ainsi utilisés et disposés sur le cou des mannequins “du plus grand nombre de billboards et affiches possibles” dans toute l’Australie, selon Adrian Ely, DA chez US.

hachette-twilight-us-sydney-bites-guerrilla-australia-2

hachette-twilight-us-sydney-bites-guerrilla-australia-1

L’opé s’est déroulée en novembre dernier, en parallèle de la sortie du deuxième opus au cinéma et a connu un fort engouement de la part des fans, tellement que ces derniers n’ont pas hésité à placer – eux aussi – des gommettes rouges sur les publicités. Les deux visuels ci-dessus correspondent à un détournement effectué par l’agence, les deux qui suivent sont – d’après ma source – entièrement user generated. Huge !

hachette-twilight-us-sydney-bites-guerrilla-australia-4

hachette-twilight-us-sydney-bites-guerrilla-australia-3

Une bonne idée à mon humble avis car elle a suscité pas mal d’intérêt, engendrant une réaction des plus intéressés par la saga, même s’il semblerait que les vampires de Twilight ne laissent pas ce genre de traces, ainsi que l’affirme un site de fans :

“Interesting idea but the vamps in twilight don’t leave that kind of mark.  Someone should have actually read the books!”

Un détail à l’impact vraisemblablement mineur puisqu’il n’a pas empêché – comme vous avez pu le voir – quelques fans de participer à l’opé. Bien joué.

Agence : US Sydney, Australie
Déroulement : novembre 2009
Source : agence