De quoi boucher les artères

Dans le but de sensibiliser les Israéliens au sujet de l’alcool au volant, l’association Or Yarok a fait appel aux services du bureau local de Young & Rubicam. L’agence a réalisé un dispositif ne brillant pas forcément par sa beauté, mais plutôt par son impact.

Don't drink and drive Y&R Israel

Donnant clairement dans le remarkable, la structure a été réalisée à partir de 80 voitures accidentées, mesure 20 mètres, et sera visible pendant 3 mois. Un trimestre pendant lequel 1 million d’automobilistes seront exposés chaque jour à cette bouteille géante qui n’aurait pas dû – a mon avis – être chapeautée de la sorte, puisque cette voiture bleue vient potentiellement rendre plus difficile la compréhension du dispositif, qui plus est lors du passage rapide des automobilistes.

Or, semer le trouble chez les conducteurs est bien la dernière chose que peut vouloir provoquer une telle association, heureusement, la forme hasardeuse est compensée par la simplicité du message : “Don’t drink and Drive”. Une simplicité étant de mise quand il s’agit de billboards placés près des grands axes routiers, Levinson recommande d’ailleurs de n’utiliser que 6 mots sur ces derniers¹, mais ce conseil n’est pas toujours suivi. Il est donc légitime de souligner que c’est le cas ici.

Pour terminer, on appréciera – que ce soit volontaire ou non – l’efficacité de la réalisation sur les deux tableaux que sont les retombées presse / blogs et l’impact réel sur le terrain.

¹“When planning a billboard, keep the rules for outdoor in mind. Rarely use more than six words” Guerrilla Marketing.

Agence : Shalmor Avnon Amichay / Y&R Interactive, Tel Aviv (site | opés)
Installation : fin avril 2010
Sources : Osocio + Israel National News