La comparaison du terrain de football

L’association argentine SoloUnPlaneta lutte – entre autres – contre la déforestation. Histoire de frapper un grand coup, l’association a matérialisé la comparaison que les défenseurs des milieux forestiers se plaisent à faire : celle des terrains de football. En l’occurrence, et d’après le site de SoloUnPlaneta, c’est l’équivalent d’un terrain de football toutes les 2 secondes qui est abattu. Assez conséquent, il faut l’avouer.

Pour matérialiser la comparaison en question, l’association a réussi à obtenir un emplacement de premier choix. Non pas un simple terrain de football, mais celui d’un club argentin important, dont le stade peut accueillir un grand nombre de personnes et les matchs sont diffusés à la télévision. La mécanique tombe sous le sens, mais cela fait son effet.

Le stunt a en effet bénéficié d’une exposition de premier ordre puisque, mises à part les 40 000 personnes présentes dans le stade, plus d’un million de téléspectateurs y ont assistés en direct. À cela il faut naturellement ajouter les retombées inhérentes à ce genre de réalisation retransmise en live à la télévision. Une opportunité bien transformée, ainsi que le prouve la page presse de l’évènement…

Agence : Y&R Buenos Aires (site | opés)
Déroulement : 18 avril 2010
Sources : Ypsilon2 + Viralmente + SoloUnPlaneta

6 comments on “La comparaison du terrain de football
  1. Le début de la vidéo est beaucoup plus impressionnant que la fin en fait. D’ailleurs les 40.000 places sont loin d’avoir été rempli (apparemment)… Bon, c’est vrai que l’action est louable, mais ils auraient pu faire un peu plus impactant non ?
    Y’a des choses à faire sur un terrain de foot quand même !

  2. Toucher une cible potentielle de 1 million d’individus, c’est top. Mais est-ce vraiment la cible ? Je suis toujours gêné avec ce type d’opérations. C’est louable, et l’objectif de prise de conscience également.
    Mais ce million de téléspectateurs, ne pourra pas empêcher la déforestation, seulement la condamner.
    Ce qui est déjà bien tu me diras.

  3. @Greg: Je suis d’accord avec toi, les gens ne vont pas non plus arrêter d’utiliser du papier après une telle opé. Mais ce n’est pas le but. Ce dernier doit être double :

    • l’asso veut recruter
    • l’asso veut confronter les décideurs en faisant voir sa cause au plus grand nombre

    qu’en penses-tu ?

  4. Je suis d’accord sur le fait que les décideurs doivent être touchés, puisque ce sont eux qui ont un réel pouvoir. Mais j’ai l’impression que ce genre d’opé ne les touchent jamais, puisqu’ils ne sont pas visés directement.
    Seule efficacité de l’opération à mon avis : l’opinion public sera peut-être sensible à la non réaction des décideurs, et encore…

    Je préfère par exemple, des opérations plus tranchantes comme celles de Greenpeace, qui eux, mènent la vie dure aux décideurs. Non ?

  5. @greg: Ça, pour leur mener la vie dure ! Disons que je suis moyennement fan des opés trop activistes (PETA et Greenpeace par exemple), car ce n’est plus vraiment un dérivé de la publicité ou des PR, c’est juste de la politique où peu de règles sont respectées. Bref. Pour l’efficacité je ne saurai que dire, mais les questions que tu poses sont applicables à d’autres moyens d’action (Pétitions notamment). Je dirai que ça a le mérite de stimuler l’opinion, et si les gouvernants sont en mauvaise position, cela doit pouvoir faire pression sur eux. Enfin, rien de sûr dans tout ce que je dis hein 🙂

Comments are closed.